Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Gilets Jaunes : la hausse du SMIC de 100 € ne concernera pas tout le monde !

Gilets Jaunes : la hausse du SMIC de 100 € ne concernera pas tout le monde !

Le 12 décembre 2018
Gilets Jaunes : la hausse du SMIC de 100 € ne concernera pas tout le monde !

Annoncée lundi 10 décembre 2018 par le Président de la république, les actifs percevant le SMIC devraient voir augmenter leur salaire de 100 € par mois à compter du 1er janvier 2019.

Mieux encore, le Président affirmait que cela ne devrait pas coûter un euro de plus à l’employeur…

En réalité, rien n’est moins sûr !

En effet, interrogé sur cette mesure, le porte-parole du gouvernement – Benjamin GRIVEAUX – précisait alors que le décompte de 100 euros était constitué d’une part d’une baisse des cotisations 20 € (réalisée en réalité depuis 2018) et d’une participation au titre de la prime d’activité à hauteur de 80 €.

Cela signifie que l’essentiel de cette mesure – 80 % – devrait être financée non par un véritable allègement de la pression fiscale, mais par une énième prestation sociale… tout ce qui était justement rejeté par grand nombre des gilets jaunes qui souhaitaient simplement vivre dignement de leur salaire sans avoir le sentiment de devoir recourir aux aides diverses.

En outre, puisqu’il ne s’agit pas d’un salaire mais d’une prestation sociale, son montant peut être modifié (supprimé, réduit ou augmenté) à n’importe quel moment par la loi.

De plus, prétendre que cela ne coûtera pas un centime à l’employeur ou au salarié peut prêter à sourire. Il convient de rappeler que la prime d’activité est versée par les caisses d’allocations familiales, dont le financement est assuré par… les cotisations prélevées sur le salaire (entre 3,45 % et 5,25 % selon la situation, ce qui n'est pas rien) !

Mais ce n’est pas tout…

Pas d’amélioration des salaires !

80% de cette prétendue hausse du SMIC sera financée par la prime d’activité. Vous l’aurez compris, ce n’est donc pas un salaire.

Or, puisqu’il ne s’agit pas d’un salaire, il n’y a pas de cotisations au titre de la retraite. Donc aucune amélioration sur ce point.

De même concernant les congés payés, puisque le montant de ces congés est calculé en fonction de la rémunération, et non en fonction des prestations sociales perçues par ailleurs.

La solution telle que proposée par le gouvernement n’apporte donc aucune amélioration des salaires !

Comme les antibiotiques, la prime activité n’est pas automatique !

La prime d’activité n’est pas versée automatiquement aux salariés.

Ils doivent en faire la demande sur le site de la caisse d’allocations familiales (un simulateur est à disposition). Il n’y a donc rien d’automatique et tous ceux qui n’en feront pas la demande n’en bénéficieront pas !

Son versement est conditionné à plusieurs éléments, à commencer par les ressources du foyer.

En d’autres termes si votre conjoint a un revenu supérieur au SMIC, le montant de la prime d’activité se retrouvera d’autant plus réduit jusqu’à – potentiellement – son annihilation totale.  

En résumé, contrairement à ce que pouvait laisser penser le discours du Président de la république lundi dernier, aucune personne au SMIC ne verra son salaire augmenter de 100 € à la fin du mois de janvier 2019, seuls certains verront leur revenu légèrement s'améliorer au cas par cas !